Le PP Project (création 2024)


Tout nouveau tout frais !! Le reportage vidéo de Mélody Fauvet dite GrioTTe sur notre création 2024, « Le PP Project ». A voir Ici et à partager !!

La compagnie Les Involtes démarre un nouveau spectacle! Cette création s’appelle « Le PP Project » et sort au le 18 mai 2024 au Festival de Graines de rue à Bessines sur Gartempe (87) puis part en tournée intergalactique dans la foulée. Vous pouvez trouver les dates sur notre page « Dans les temps à venir ». Cette création est sans paroles, écrite pour la rue, la salle, les jardins, les théâtres, …

C’est un spectacle de marionnettes sur table, en format panoramique, avec musique en bruitages en live!

Comme pour toutes nos créations, nous serons entièrement autonomes techniquement sur ce spectacle. Il ne nous faudra qu’un espace scénique plat et une prise électrique, on s’occupera du reste !

L’histoire …

Le PP Project est un spectacle pour deux marionnettistes et un musicien.

Trois artistes pour raconter l’histoire de Peter et de Piou, et en trois dimensions : le décor, l’envers du décor et….nos imaginaires ! La compagnie vous propose une plongée dans son atelier de fabrication pour découvrir avec poésie et humour l’histoire de ce vieil homme avec un oisillon dans les pattes. On y parlera de lecture, d’imaginaire, d’attachement, d’agacement …

Un spectacle avec de la marionnette sur table, de la musique live, et des effets plus que spéciaux !

L’équipe

  • Ecriture et mise en scène collective: Matthieu Bassahon, Gabriel Papp et Mathilde Defromont
  • Mathilde Defromont : Manipulation marionnettique .
  • Matthieu Bassahon : Manipulation et construction marionnettes et scénographie.
  • Gabriel Papp : Musique, bruitage, construction scénographie.
  • Les Beaux Parleurs: Ophélie Jaffeux et Aude Gorski: Diffusion et Production
  • Accompagnement, pas de côté et regards artistiques et bienveillants / Frédéric Vern, Aurore Cailleret, Emmanuel Hermant, Fabrice Richert.
  • Graphisme affiche: Thomas Bourget
  • Super reportage de création: Mélody Fauvet Griotte

© Les Involtes

Les Co-producteurs

  • Coproduction OARA
  • DRAC Nouvelle Aquitaine
  • Le Château, Communauté de Communes 4B, Barbezieux (16)
  • Centre National de la Marionnette d’Oloron Sainte Marie
  • Les Fabriques réunies (Nouvelle Aquitaine)
  • Sur le Pont – CNAREP La Rochelle (17)
  • New danse Studio / BRIVE LA GAILLARDE (19)
  • Graines de Rues, Bessines sur Gartempe (87)
  • Lacaze aux Sottises, Orion (64)
  • Les Zinzins de lecture, asso Les Zincorréziens, Chirac Bellevue (19)
  • Communauté de Communes Dôme Sancy Artense (63)
  • Communauté de Communes Combrailles Sioule et Morge Communauté (63)
  • L’espace culturel intermédiaire Les Abattoirs de Riom (63)
  • Yzeur’Espace, Yzeure (03)

Les soutiens, accueils en résidence, …

  • Le Cirque Plein d’Air, (23)
  • Le théâtre du Cloître, Scène conventionnée, Bellac (87)
  • La Source, Volvic (63)

Résidence à l’Espace Jéliote, Centre National de la Marionnette de Nouvelle Aquitaine

En Février (2024) nous avons eu la chance d’aller en résidence de création à L’espace Jéliote, Centre National de la Marionnette de Nouvelle Aquitaine à Oloron Sainte Marie.

Et Ils nous ont fait un magnifique cadeau: Une demie journée avec Emma Barthere (www.emmabarthere.com) une photographe professionnelle qui nous a suivi de l’atelier à la scène, dans nos incessants aller retours créatifs. Entre tests et sourires, ratés et réussites, re tests …

Petite galerie de souvenirs en partage avec vous….

Un grand merci à toute l’équipe de Jéliote avec un spécial Big up à Anaïs pour ce beau cadeau et son accompagnement !

Début de création …

Grâce à nos chers « Zinzins de lecture » nous avons été accueillis au lycée professionnel Barbanceys de Neuvic (19160) pour notre première résidence de création où se sont mêlés temps de recherche au plateau et ateliers d’initiation avec les élèves de première. Théâtre, musique, marionnettes, bruitages, sens critique, vocabulaire. Tout à été abordé afin de les amener à nous faire des propositions de direction d’acteurs, mise en scène, conseils de constructions … Cette première étape a été d’une rare richesse et nous tenons à remercier tous les élèves et l’équipe pédagogique dont nous avons chamboulé les habitudes et les repères pendant ces deux semaines. Leur générosité et leur bienveillance ont donné un bel élan à ce début de voyage …

NOTE D’INTENTION …

Je n’aime pas écrire les notes d’intention. Si je voulais écrire, je serais écrivain. Mon travail, c’est de raconter des histoires en créant des spectacles. Alors réussir à vous résumer, par écrit, et en quelques lignes tout ce qui me traverse, me fait palpiter, et me fait fourmiller le bout des doigts, c’est compliqué.

Ce spectacle est né d’ENVIES.

Celle de travailler avec mon ami musicien Gabriel Papp.

Celle de créer un spectacle qui fait du bien, une histoire que l’on s’amuserait à raconter au public. Quelque chose de poétique et de drôle à la fois. Avec de la musique live et du bruitage. Avec de la marionnette. Avec tout à vue. Avec des personnages simples et attachants.

Celle de continuer à expérimenter d’autres types de manipulation et de constructions marionnettiques.

Celle de pouvoir créer une forme qui jouerait partout, pour tout le monde.

Celle de militer pour le sensible. Encore. Et encore.

Ce spectacle est né d’un BESOIN.

Celui de proposer un moment de poésie, de douceur et de simplicité à un public que je vois saturé d’informations et qui n’a plus le temps de respirer, d’imaginer.

Il est né d’une ÉVIDENCE.

Nous ne continuerons à grandir qu’en nous frottant à l’inconnu, en sortant de notre zone de confort, en essayant. Et en oubliant parfois d’être sérieux. Le plus souvent possible.

Pour écrire ce spectacle nous sommes allés chercher dans notre enfance et dans nos histoires fondatrices, celles qui nous ont fait grandir avec douceur et plaisir : Peter Pan, Tom Sawyer, les 400 coups, la guerre des boutons … De ce plongeon sont apparus ce qui devaient devenir les trois piliers de cette histoire :

La malice, l’imaginaire et l’amitié.

Nos personnages sont nés de ces valeurs : un oiseau tout droit tombé du ciel et un vieil homme qui avait jusque-là construit sa tranquillité sur sa solitude. Ajoutons des caractères bien trempés, quelques situations cocasses et nous aurons une occasion de raconter simplement la construction d’une relation intime entre deux personnages attachants : C’est le PP Project.

Pour pouvoir jouer partout et pour tout le monde nous avons alors décidé que ce spectacle se ferait sans paroles, et qu’il serait écrit pour la rue et adaptable à n’importe quelle salle.

Pour pouvoir grandir en essayant nous avons décidé d’aller vers une manipulation à deux ou solo de type Bunraku / Marionnette sur table.

Cela induira plusieurs marionnettes construites différemment pour chaque personnage afin de s’adapter au type de manipulation et aux besoins de l’histoire.

Parce que nous voulons quelque chose de simple, de beau et d’organique, Gabriel fabriquera avec sa trompette, son clavier et ses bidouilles, un univers sonore narratif sensible.

Parce qu’on est plus intelligents et qu’on s’amuse beaucoup plus à plusieurs, Mathilde Defromont, son sourire, ses deux mains habiles et sa créativité ont rejoint l’équipe très rapidement.

Il reste aujourd’hui à faire naître ce spectacle.

Trouver cet équilibre fragile entre musique, bruitages et silences afin de pouvoir faire éclore la poésie. Et respirer, ensemble.

Bon… et bien finalement on dirait qu’elle est écrite cette note d’intention ! Elle ne tient pas en trois lignes, et elle est celle d’aujourd’hui car demain, tout comme moi, elle aura sûrement grandi un peu. Ça bouge quand ça palpite, c’est sensible, c’est du vivant mais c’est sincère.

Matthieu BASSAHON